Cet article a été publié le: 6/04/21 13:01 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Maintien, changement de fauteuil, quelques entrants et une vingtaine de partants dans le nouveau gouvernement

Abidjan, 16 avr 2021 (AIP) – Le nouveau gouvernement de 37 membres, dévoilé mardi 06 avril 2021 par le secrétaire général de la présidence de la République, Abdourahmane Cissé, est marqué par le maintien de ministres à leurs postes qui ont été toutefois renforcés, des changements de fauteuil, quelques entrants et une dizaine de départs.

Au titre des promus dans le premier gouvernement dirigé par Patrick Achi, figurent Mme Kandia Camara (devenue chef de la diplomatie ivoirienne), Téné Birahima ouattara (Défense) et Kobenan Kouassi Adjoumani (Agriculture), tous élevés ministres d’Etat.

Mme Anne Désirée Ouloto quitte le département de la Salubrité pour le ministère de la Fonction publique et la Modernisation de l’Administration. Professeur Mariatou Koné remplace Kandia Camara à l’Education nationale tandis que Sidi Touré occupe désormais le portefeuille du ministère des Ressources animales et halieutiques. Roger Adom remplace Mamadou Sanogo (sorti) à l’Economie numérique.

Ainsi, comme nouveaux entrants, on compte Pierre Dimba au ministère de la Santé, de l’Hygiène publique et de la CMU. Son prédécesseur, Dr Eugène Aka Aouélé, est désormais nommé président di Conseil économique, social, environnemental et culturel (CESEC). Autre nouvel entrant, Thomas Camara qui succède à Abdourahmane Cissé, au ministère des Mines, du Pétrole et de l’Energie.

Adama Camara rentre dans ce gouvernement au département de l’Emploi et de la Protection sociale, en remplacement d’Abinan Kouakou Pascal. Amadou Coulibaly devient le ministre de la Communication, des Médias et de la Francophonie, alors que Myss Belmonde Dogo passe à la Solidarité. Mme Nassénéba Touré rentre dans l’équipe en tant que ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, en remplacement de Prof Bakayoko Ly Ramata (sortie). Le ministère de l’Enseignement technique revient à Koffi N’Guessan.

Bouaké Fofana occupe le fauteuil de l’Assainissement et de la Solidarité, alors que Mme Arlette Badou prend les rênes de la Culture. Le ministère de l’Environnement et du Développement durable incombe à Jean Luc Assi. Alcide Djédjé est nommé ministre délégué, tout comme N’Guessan Koffi Lataille. Sérey Doh Célestin figure également dans le nouveau gouvernement en tant que secrétaire d’Etat auprès du ministre des Transports chargé des Affaires maritimes. Brice Kouassi et Mme Clarisse Mahi sont également nommés secrétaires d’Etat.

Les ministres sortants sont, entre autres, Moussa Dosso, Joseph Séka Séka, Mamadou Sanogo, Albert Flindé, Sidiki Konaté, Issa Coulibaly, Philippe Légré, Gaoussou Touré, Ally Coulibaly, Albert Amichia, Dr Raymonde Goudou Coffie, Jean-Claude Kouassi, Isaac Dé ainsi que les secrétaires d’Etat Aimée Zébéyoux et Siaka Ouattara.

Les autres ministres du précédént gouvernement ont gardé leur poste. Ce sont, entre autres, Bruno Koné, Amédé Kouakou, Paulin Danho, Jean Sansan Kambilé, Souleymane Diarrassouba, Alain Donwahi, Kaba Nialé, Adama Coulibaly, Mamadou Touré, Laurent Tchagba, Essis Esmel, Konan Kouadio Bertin, Siandou Fofana, Epihane Zoro Bi, Amadou Koné, Adama Diawara, Vagondo Diomandé, Moussa Sanogo, Félix Anoblé.

Le premier conseil des ministres de cette nouvelle équipe est prévue mercredi 7 avril 2021 à 11H, au palais présidentiel, à Abidjan Plateau.

Patrick Achi a été nommé Premier ministre, le 29 mars 2021, trois jours après la dissolution du gouvernement (le 26). Il succède à Hamed Bakayoko, décédé le 10 mars à Fribourg, en Allemagne, des suites d’un cancer fulgurant.

(AIP)

cmas